Madrid
14°
orages
humidité: 93%
MAX 21 • MIN 13
Weather from OpenWeatherMap
Oxis Immo
Le Courrier d'Espagne

Quatre groupes espagnols en lice pour l’aéroport de Santiago du Chili

fotonoticia_20141022134611_800

Madrid, 22 oct. (EP) Ferrovial, Aena, OHL et Sacyr sont en concurrence en vue du contrat de remodelage et exploitation postérieure de l’aéroport international de Santiago du Chili, un projet requérant un investissement de 655 millions de dollars (environ 513 millions d’euros). Le groupe d’aéroports espagnols et la compagnie que préside Rafael del Pino enchérissent ainsi ce projet, après que la société de construction soit devenue l’un des nouveaux associés de référence d’Aena. Les quatre groupes espagnols figurent parmi les douze sociétés qui ont été pré qualifiées et invitées à présenter leurs offres afin de remporter le projet, d’après la liste actualisée diffusée par le Ministère des Travaux Publics du Chili, qui compte sur trois sociétés de plus que lors de sa diffusion au mois de juillet dernier. Si le contrat leur est adjugé, les compagnies de construction renforceraient leur présence dans le pays, déjà éminente. Ces sociétés et Aena, en concurrence par le biais d’Aena Internacional, entreraient en outre sur le marché aéroportuaire latino-américain avec la réalisation de l’un des aérodromes les plus grands et les plus modernes de la zone. Le projet en lice comprend l’exécution de travaux d’amélioration et la concession postérieure de l’aéroport international Arturo Merino Benítez, situé à 17 kilomètres au nord-est de la ville de Santiago du Chili, qui canalise actuellement le trafic d’environ quinze millions de passagers. Le contrat comprend l’exécution de divers travaux d’agrandissement des installations afin de dépasser les « limitations opérationnelles et de croissance » que présente l’aéroport. Ainsi, le projet envisage le remodelage et l’agrandissement du terminal de passagers actuel, qui sera destiné aux vols domestiques et nationaux, et la construction d’un nouveau terminal pour le trafic international. Ainsi, le Chili prétend tripler la capacité de l’aérodrome afin de pouvoir gérer un trafic de 29 millions de passagers en 2030 et de 50 millions à l’aube de l’année 2045. ENCHÈRE INTERNATIONALE Parmi les douze groupes internationaux que le Ministère chilien des Travaux Publics a invités à présenter leurs offres, quatre sont espagnols. OHL et Sacyr Font concurrence en solitaire, l’opérateur des aéroports espagnols par le biais d’Aena Internacional et Ferrovial, pour sa part, en s’alliant à deux autres sociétés. Les sociétés espagnoles enchériront ce contrat international avec de grands groupes internationaux comme l’italien Astaldi, le consortium français composé par  Vinci et Aéroports de Paris, la société d’autoroutes chilienne Costanera, la compagnie locale de transports Agencias Universales ou la brésilienne Invepar. Sont également invités à présenter une offre l’entreprise concessionnaire chilienne Port Chile, avec l’aéroport de Zurich, le groupe colombien d’infrastructures Ondisa et la société gestionnaire des aéroports de Cancun.

EUROPA PRESS – Le Courrier d’Espagne avec Sol Marzellier de Pablo (www.smtraductores.com)

A propos de l’auteur

Le Courrier d’Espagne est la première source d’informations en français sur l’Espagne depuis 2004. Le journal est diffusé sur les vols Air Europa et Air France entre l’Espagne et la France. Il est vendu dans plus de 850 kiosques. C’est le seul journal espagnol en langue française vendu en kiosque. Sur internet, lecourrier.es diffuse gratuitement le PDF papier et édite au quotidien des articles partagés sur les réseaux sociaux.

com.lecourrier@gmail.com

Page Facebook

Tweets

Suivez-nous