Le Trésor Public s’invite aux mariages espagnols

Les cérémonies de mariage sont dans le collimateur du fisc. Récement, plusieurs couples de Galice ont reçu la visite des inspecteurs du Trésor Public. Le motif de cette visite ? Un contrôle des factures des différents services employés lors des festivités. Factures de l’orchestre, du restaurant, du transport des invités, etc… Si la Agencia Tributaria s’invite au lendemain de la cérémonie, c’est en raison des difficultés à rassembler ces informations par la suite. Ces contrôles à l’encontre des mariages se veulent comme un moyen de déjouer les paiements non déclaré et l’économie souterraine que cela peut engendrer. Selon le quotidien El Faro de Vigo et ABC, les inspecteurs du fisc n’obligent pas les couples a présenter les données demandée mais ces derniers s’exposent alors à un amende pouvant aller jusqu’à 600 euros pour « obstruction au trésor public ». Pourquoi se concentrer sur ce secteur ? Des sources de la Agencia tributaria citée par ABC assurent que c’est une pratique habituelle de la part du Trésor Public de temporairement se concentrer sur un secteur pour plus tard passer à un autre.