Madrid
27°
ciel dégagé
humidité: 39%
vent: 2m/s N
MAX 27 • MIN 23
Weather from OpenWeatherMap
Oxis Immo
Le Courrier d'Espagne

Le projet Eurovegas accueilli avec réserve à Madrid

eurovegas

Le milliardaire Sheldon Adelson a finalement préféré Madrid à Barcelone pour la construction d’un mini-Las Vegas européen. Mais beaucoup d’incertitudes planent encore sur le projet. Les premières rumeurs se sont donc révélées exactes : c’est la capitale qui a eu la préférence du magnat américain et accueillera le méga-complexe appelé pour l’instant Eurovegas. Le président exécutif de Las Vegas Sands l’a annoncé samedi 8 septembre via un communiqué officiel. Avec 16,9 milliards d’euros d’investissements prévus, Eurovegas pourrait fortement dynamiser la zone et créer rapidement quelques 164 000 emplois directs dans la région. Selon plusieurs sources concordantes, il s’installerait, plus précisément, à Alcorcón. Mais le méga-projet n’en est encore qu’à ses balbutiements. L’entreprise américaine a bien précisé samedi qu’elle devait encore se décider quant au choix exact de l’emplacement, la taille du site et les options de financement sur les marchés. « Nous sommes conscients de n’être qu’au début du chemin » a également reconnu Ana Botella, mairesse de Madrid. Malaise autour des conditions d’obtention Si les décideurs politiques et économiques ont largement applaudi la décision, il n’en a pas été de même pour tous les Madrilènes. Depuis des mois planent en effet de sérieux soupçons dans la manière dont les négociations ont été menées par les dirigeants espagnols. L’association « Eurovegas No » dénonce « une opacité et un manque de transparence » de la part de la région autonome. Bien que le gouvernement central de Mariano Rajoy a assuré ce week-end qu’il n’y aurait « aucun traitement de faveur »,  la présidente de la communauté autonome de Madrid, Esperanza Aguirre, a confirmé que la région opérerait « tous les changements nécessaires » pour l’aboutissement du projet. Il faut rappeler que les conditions fiscales applicables au jeu et aux casinos font partie de la compétence des régions autonomes et que par conséquent Madrid pourrait facilement modifier son imposition pour stimuler le secteur. Les négociations vont donc se poursuivre entre la région et le promoteur Sheldon Adelson, et elles pourraient encore être longues et difficiles. Le gouvernement catalan a récemment révélé que le milliardaire lui avait demandé de déplacer le stade de football de l’Espanyol et l’aéroport du Prat pour obtenir un emplacement idéal, tout proche de Barcelone.  AC

A propos de l’auteur

Le Courrier d’Espagne est la première source d’informations en français sur l’Espagne depuis 2004. Le journal est diffusé sur les vols Air Europa et Air France entre l’Espagne et la France. Il est vendu dans plus de 850 kiosques. C’est le seul journal espagnol en langue française vendu en kiosque. Sur internet, lecourrier.es diffuse gratuitement le PDF papier et édite au quotidien des articles partagés sur les réseaux sociaux.

com.lecourrier@gmail.com

Page Facebook

Tweets

Suivez-nous