Eurovegas officiellement en course à Madrid

L’entreprise Las Vegas Sands qui a lancé le colossal projet Eurovegas a déposé ce jeudi 25 juillet 2013 les documents de viabilité au siège de la Communauté Autonome de Madrid. Le complexe de loisirs et de casinos voulu par le magnat Sheldon Adelson, serait six fois plus important que ce que l’homme d’affaire possède déjà à Las Vegas ! L’entreprise a également publié une étude d’impact du projet Eurovegas dont la construction est prévue à Alcorcon, dans la banlieue de Madrid. Elle révèle que les bénéfices économiques seraient très importants pour la communauté de Madrid et l’Espagne en général, évoquant la création de 20 000 emplois dans la construction et 72 000 dans le secteur des services. Avec 12 hôtels, 6 casinos, 3 parcours de golf, et des dizaines de restaurants, ce sont plus de 6 milliards d’euros qui vont être investis. Si officiellement tout le monde au siège du gouvernement de la Communauté Autonome de Madrid s’accorde à dire que c’est une bonne nouvelle, son président Ignacio Gonzalez (Parti Populaire) se refuse à tout commentaire sur la date du début des travaux, encore moins sur celle de l’ouverture du site et il est également resté muet sur le point de litige principal du projet : la possible levée de l’interdiction de fumer dans les lieux publics demandée par Las Vegas Sands mais qui est une prérogative de l’Etat. Au-delà de cette polémique, certains évoquent le sérieux coup de pouce que représenterait Eurovegas dans la candidature madrilène pour les Jeux Olympiques de 2020. La capitale espagnole est en effet bien peu dotée côté hébergement hôtelier face à sa principale concurrente : Tokyo.