Madrid
8°
brouillard
humidité: 100%
vent: 2m/s N
MAX 16 • MIN 6
Weather from OpenWeatherMap
Oxis Immo
Le Courrier d'Espagne

Les 3 étapes à suivre pour qu’Hacienda restitue la part de l’lRPF de votre allocation maternité

hacienda

Le « Tribunal Superior de Justicia » de Madrid a rendu ce lundi une sentence par laquelle il donne raison à une contribuable et par laquelle il ordonne à « Hacienda » (Trésor Public espagnol) de lui restituer le montant correspondant à la part de l’« IRPF » (impôt sur le revenu) de son allocation maternité. Cette décision fait jurisprudence en ce qui concerne l’exemption de la part l’« IRPF » de ce type de prestation, à laquelle se sont déjà opposés les Experts du Trésor Public espagnol

Tout contribuable dans la même situation que l’auteure de la demande peut réclamer au fisc le remboursement du montant retenu en concept d’« IRPF ». Voici les étapes à suivre :

1. Solliciter une rectification et un remboursement de revenus indus

La première étape consiste à présenter un écrit sollicitant une rectification et un remboursement de revenus indus auprès de notre centre « Hacienda » en y indiquant l’exercice concerné par la réclamation et les concepts juridiques.

2. Épuiser la voie administrative à force d’allégations et de recours

Le plus probable est que nous recevions une réponse défavorable, raison pour laquelle il nous faudra présenter des allégations et des réclamations pour toutes les résolutions jusqu’à ce que la voie administrative soit épuisée.

Part l’écrit cité antérieurement nous aurons lancé la voie administrative, par laquelle l’administration nous répondra, probablement en rejetant le recours, et nous donnera un délai de 10/15 jours pour présenter des allégations. Allégations qui seront probablement rejetées.

Une fois qu’il aura été répondu à ces allégations, nous pourrons présenter une réclamation demandant de reconsidérer la décision et ensuite une Réclamation Économique-Administrative, cette dernière sera résolue par le « Tribunal Económico Administrativo Regional » correspondant qui se prononcera probablement en rejetant notre requête, épuisant ainsi la voie administrative.

3. Réclamer par voie judiciaire

Une fois la voie administrative épuisée nous pourrons ouvrir la voie judiciaire, c’est là que ce processus est le plus viable, et pour cela nous disposerons de 2 mois afin de présenter un recours contentieux administratif auprès du « Tribunal Superior de Justicia » de notre ressort, et nous pourrons ainsi observer si ce tribunal nous donne raison ou pas.

Miguel Morillon
Avocat au Barreau de Madrid

Morillon Avocats

Crédit photo : Lavanguardia

A propos de l’auteur

Le Courrier d’Espagne est la première source d’informations en français sur l’Espagne depuis 2004. Le journal est diffusé sur les vols Air Europa et Air France entre l’Espagne et la France. Il est vendu dans plus de 850 kiosques. C’est le seul journal espagnol en langue française vendu en kiosque. Sur internet, lecourrier.es diffuse gratuitement le PDF papier et édite au quotidien des articles partagés sur les réseaux sociaux.

com.lecourrier@gmail.com

Page Facebook

Tweets

Suivez-nous