Renouveler la fraternité 400 ans de l’Œuvre Saint Louis

Le 10 août 1613, Henry de Saureulx signe l’acte de fondation d’une infirmerie avec une chapelle pour les français résidents à Madrid qui n’ont pas accès aux médecins et traitements, faute d’argent.

Quatre cents ans plus tard, l’œuvre saint Louis poursuit son projet à destination des plus défavorisés. Chaque année, elle verse plus de 230 000 euros d’aides sociales (pensions de personnes âgées ou malades en maison de retraite, bourses scolaires, dons à des associations comme l’Entraide Française, etc.). Il s’agit encore et toujours de renouveler la fraternité pour être humblement les témoins de l’évangile et les artisans d’un monde plus juste. L’œuvre d’Henry de Saureulx est aujourd’hui constituée d’une résidence de personnes âgées (C/ Claudio Coello 94), d’une paroisse catholique (C/ Lagasca 89) et d’un établissement scolaire à Pozuelo. Les personnes qui y sont accueillies sont fort heureusement loin d’être toutes dans le besoin. Un petit pourcentage de leurs frais de pension, écolage ou participation à la vie de la paroisse permet à l’œuvre saint Louis de venir en aide à ceux qui en ont besoin. La logique du partage est ainsi inscrite dans la structure même des trois institutions qui composent l’œuvre. L’œuvre saint Louis ne reçoit aucune subvention. A l’occasion de son jubilée, sept entreprises françaises lui apportent généreusement leur soutien. Deux dons exceptionnels seront aussi fait au cours de l’année à destination de deux associations caritatives, la Caritas de Madrid et l’Entraide Française.               Le 17 octobre a lieu l’ouverture de ce quatrième centenaire avec une réception à la Résidence de l’Ambassadeur de France à Madrid. Ce dernier est en effet depuis 1876 le président du Comité d’administration de l’œuvre saint Louis. A ce titre, chose étonnante en régime de séparation des Eglises et de l’Etat, il nomme le recteur de la paroisse qui administre l’œuvre, s’appuyant sur la compétence de professionnels, à savoir les directeurs de la maison de personnes âgées et de l’établissement scolaire et un secrétaire général chargé notamment des questions administratives et financières. Dimanche 20 octobre, à 11h30 à l’église paroissiale (C/ Lagasca 89) a lieu la messe d’ouverture du 4ème centenaire. Elle est présidée par Mgr Hervé Giraud, évêque de Soisson, diocèse d’origine d’Henry de Saureulx. Tous y sont invités.