Plus de 14 hectares de paradis en vente

Photo: Olivier Devue

L’Etat espagnol a décidé de vendre La Almoraima, une inmense propriété de 14.113,1 hectares située à Cádiz. L’objectif est d’obtenir entre 180 et 250 millions pour sa vente et construire un complexe touristique associé à la chasse.

Cet énorme paradis est actuellement dédié à la récolte du liège et a obtenu en 2011 plus de 840.000 euros de bénéfices. L’idée du gouvernement central espagnol est de privatiser cette propriété pour construire un complexe touristique en réhabilitant les 14 petites édifications déjà existantes dans le parc naturel. En dehors de l’espace protégé, il y aurait un hôtel 5 étoiles « grand luxe », des champs de golf, un centre équestre et un aérodrome avec une finalité « touristique, sportive et récréative». L’Etat garantirait la légalité de ces constructions, mais le développement du projet serait sous la responsabilité de l’acheteur.

Il y a déjà deux zones touristiques de luxe près de La Almoraima: Marbella (Málaga) et Sotogrande (Cádiz). Cependant, celle-là serait le plus grand resort de l’Europe. Les habitants de Castellar de la Frontera, le village qui se trouve dans cette propriété (77,88% de la localité se trouve dans les limites du parc), ont peur : d’un côté, cette vente impliquerait du travail pour les 480 personnes qui sont au chômage à Castellar (d’un total de 3.200 habitants) mais, d’un autre côté, le succès de ce complexe n’est pas garanti et ce paradis naturel est en danger. La vente de cet immense territoire, plus grand que la cité de Sevilla et 20 fois plus grand que Gibraltar, est prévue pour 2014. L’Etat assure qu’il y a beaucoup d’investisseurs intéressés, et qu’une option serait de trouver un acheteur pour la propriété et une chaîne hôtelière exploitant le resort.

Source: Almoraima SL