Madrid
29°
ciel dégagé
humidité: 27%
MAX 34 • MIN 23
Weather from OpenWeatherMap
Oxis Immo
Le Courrier d'Espagne

Palma de Mallorca re-séduit la clientèle internationale

Catherine vit sur l’île depuis 35 ans, exécutive dans l’industrie des jets-privés, amoureuse de l’Espagne mais de Palma avant tout, elle nous livre une vision de la renaissance de l’île. 

Il aura fallu longtemps pour que Majorque soit enfin en passe d’être reconnue à sa juste valeur et que soient oubliées les idées négatives déversées par certains programmes télévisés au cours de ces dernières années.

En plein renouveau, c’est parée de ses plus beaux atours que notre « Isla de la Calma » s’offre à ses visiteurs venus des quatre coins de l’Europe et ce n’est certainement pas un hasard si le « Sunday Times » l’a nommée dans son édition du 20 mars 2015 comme  « The best place to leave in the world », autrement dit le meilleur endroit pour vivre au monde .

Plus épargnée par la crise que le reste de l’Espagne,  Majorque et sa capitale Palma offrent de nombreuses opportunités aux investisseurs locaux et étrangers et il est encore possible de découvrir lors d’une promenade dans le centre historique magnifiquement restauré, un immeuble ancien qui ne demande qu’à retrouver de sa superbe. Palma offre désormais un visage résolument moderne où galeries d’art contemporain jouxtent boutiques de luxe et « colmados » plein de charmes où toutes sortes de produits locaux nous mettent l’eau à la bouche. Si autant d’artistes, d’écrivains, de peintres y ont jeté l’ancre et n’en sont plus repartis, il doit bien y avoir une raison….

Sans perdre de son élégance, tout en sachant respecter le silence qui règne dans ses patios ombragés cachés au fond des rues de la vieille ville,  Palma a su ces dernières années se transformer en une capitale moderne et internationale.

De jour, il n’est pas rare de croiser au fil de notre promenade Ana, guide officielle hollandaise polyglotte installée depuis des décennies à Majorque, amoureuse d’art et auprès de qui vous pourrez passer des heures délicieuses à découvrir des lieux insolites et à écouter les petites anecdotes de la vie de nos grands Maîtres de la peinture tels Miro par exemple, extrêmement présent dans l’île.

Activités sportives, culturelles ou nocturnes, promenades au cœur des champs d’amandiers et d’oliviers qui s’étendent à perte de vue aux détours de charmantes petites routes de campagne, autant de possibilités pour combler les envies des grands et des petits, toutes nationalités confondues.

Un cocktail sous les paillotes d’une plage privée ? N’hésitez pas à vous arrêter au Nassau Beach Club ou au Puro Beach. Des chaises-longues vous tendent leurs accoudoirs et vous ne saurez résister aux joies d’un coucher d’un soleil en bordure de mer tout en sirotant un Mojito.

puro beach

Un weekend en amoureux  dans l’endroit le plus préservé de la baie de Palma ? Cap Rocat, ancienne forteresse militaire entièrement rénovée par l’architecte Antonio Obrador, où rien ne manque pour vous offrir un moment de relax inoubliable.

Si vous êtes définitivement noctambule, ce ne sont pas les petits hommes verts qui vont être vos compagnons tout au long de la « Ruta Martiana » devenue une institution du mardi soir (martes en espagnol, d’où son nom de « Martiana »), mais les autochtones et étrangers qui se feront un plaisir d’échanger avec vous leurs meilleures adresses de « bars a tapas ». Flâner de bar en bar  autour d’un « montadito », délicieuse tapa couchée sur un morceau de pain et d’un « chatito de vino » est un vrai moment de bonheur qui permet  de découvrir le magnifique quartier de « Sa Gereria » qui commence en plein cœur du quartier juif de la capitale.

Ce qui est curieux à Majorque, c’est que vous pourrez aussi bien vous émerveiller devant de petits dauphins échoués dans le port de Soller que vous retrouver quelques minutes plus tard face à l’hôtel Jumeirah Port Soller Hôtel&Spa, situé à quelques kilomètres de la plus célèbre vallée des orangers de l’île où un petit train tout en bois du début du siècle dernier y circule encore.

C’est en effet un pari de taille qu’ont fait tant le groupe hôtelier Jumeirah originaire de Dubai que le groupe chinois GPRO qui a racheté l’hôtel Valparaiso emblématique cinq étoiles qui domine la baie de Palma.

À une époque où le monde se déchire, Majorque et ses petites soeurs baléares : Minorque, Ibiza et Formentera offrent sans aucun doute une douceur de vivre exceptionnelle et réveillent à nouveau l’intérêt d’investisseurs qui y voient la possibilité de développer de magnifiques projets tout en ayant à coeur de respecter l’architecture locale et l’environnement.

Si certains d’entre nous avons décidé à un moment ou un autre de notre vie de quitter cet archipel pour de nouvelles aventures, nous  y sommes pour la plupart revenus, définitivement convaincus que nous avions une chance énorme de vivre dans un petit paradis….

Catherine Gaisenband c.gaisenband@aviacare.eu catherine

A propos de l’auteur

Le Courrier d’Espagne est la première source d’informations en français sur l’Espagne depuis 2004. Le journal est diffusé sur les vols Air Europa et Air France entre l’Espagne et la France. Il est vendu dans plus de 850 kiosques. C’est le seul journal espagnol en langue française vendu en kiosque. Sur internet, lecourrier.es diffuse gratuitement le PDF papier et édite au quotidien des articles partagés sur les réseaux sociaux.

com.lecourrier@gmail.com

Page Facebook

Tweets

Suivez-nous