Paiement anticipé obligatoire pour les patients étrangers soignés en Espagne

Mettre un terme à la perte annuelle de 1000 millions d’euros. Voilà ce qui a conduit la ministre de la Santé espagnole, Ana Mato, à déposer un décret royal pour réformer le tourisme médical.

Paiement obligatoire pour les patients étrangers venus se faire soigner en Espagne

Elle propose que chaque patient étranger effectue un paiement obligatoire anticipé pour ses soins sur le territoire espagnol. Si c’est un ressortissant européen, il aura aussi la possibilité de choisir d’être soigné dans un hôpital public ou dans une clinique privée. Le patient pourra demander un remboursement auprès des services sanitaires de son pays.

De leur côté, les cliniques n’ont pas tardé à s’organiser. Ils se sont regroupés sous le nom de Cluster Español de Turismo de Salud. Leur objectif est de faire de l’Espagne une référence internationale du tourisme médical. Ils multiplieraient leurs bénéfices par trois ou quatre soit 500 millions d’euros.