« Nous attachons une importance particulière à la communauté française »

Le Crédit Mutuel-CIC et la banque espagnole Banco Popular vont donner naissance à la première banque commerciale française d’Espagne. Un projet ambitieux de plus de 130 agences. Une équipe de choc franco-espagnole a été bâtie il y a six mois et une nouvelle marque sera révélée en novembre. En attendant, Juan Perez, son président, se confie au Courrier d’Espagne. Quel type de relation unit Crédit Mutuel-CIC et Banco Popular ? Le groupe bancaire français Crédit Mutuel-CICest une banque leader dans la banque de détail et de proximité en France. C’est un des trois groupes français dédié à la banque de proximité avec unsuccès continu durant des dizaines d’années, et le Groupe Banco Popular est un leader en Espagne dans le même secteur de banque pour les particuliers et PME. Aujourd´hui, il existe un double accord de collaboration stratégique. D’un coté le groupe français est devenu un actionnaire de référence de BancoPopular avec l’achat de 5% de son capital et occupe une place dans son conseil d’administration. D’un autre coté, les deux banques ont créé une entité Joint-venture entre eux, pour promouvoir la banque de qualité en Espagne en mélangeant les deux savoir-faire de ces banques pour créer une entité d’excellence dans le secteur bancaire espagnol. Ce type d’alliance stratégique s’est dessiné pour être un grand pari sur l’amitié et la collaboration à long terme. Quelles sont les raisons qui poussent leCrédit Mutuel-CIC à miser sur l’Espagne ? Le groupe Crédit Mutuel-CIC a pris récemment l’initiative de devenir une banque internationale d’activité purement commerciale. Et il l’a fait de manière prudente et sûre en faisant attention d’investir primordialement dans les pays limitrophes avec la France. Le groupe a racheté en 2008 le réseau de Citibank en Allemagne pour 4,8milliards d’euros, la renommant sous le nom deTargo Bank AG, rachetant également une participation de la Banque Populaire de Milan en Italie, et maintenant il mise sur l’Espagne en créant sa propre banque. D’un autre côté il ne faut pas oublier que la France est le premier investisseur direct en Espagne, avec un genre d’investissement qui crée des emplois et de la richesse. La France représente en plus notre deuxième acheteur international. Il y a un grand transfert de clients et de revenus vers l’Espagne que la banque doit accompagner. Quel type de banque naît de cette union ? La banque qui naît de cet accord stratégique estune banque qui a la vocation d’être une grande banque, ce qui n’est pas la même chose qu’être une banque grande. C’est une banque éminemment commerciale et qui cherche à être plus proche de ses clients comme le sont ses « parents » dans leurs marchés respectifs. C’est une banque où les deux institutions Crédit Mutuel-CIC et Banco Popular vont mettre les meilleures ressources pour que ce soit une réussite pour tous, pour le marché, pour ses clients et ses employés.Pour le moment, nous travaillons sous la licence bancaire de « Banque Populaire Hypothécaire »et nous nous commercialisons comme « Banque Populaire – Crédit Mutuel CIC », mais en novembre nous pensons la baptiser avec un nouveau nom commercial, indépendant et qui nous plaise à tous. C’est en tout cas ce que nous souhaitons. En quoi se différencie-t-elle des autres ? La « Banque populaire-Crédit Mutuel CIC » estune banque qui cherche la proximité avec saclientèle, la croissance rentable et de plus, depuissa naissance, compte avec un des ratios de solvabilité les plus hauts du système. Comme banque purement commerciale et de détail, nous serons une banque de proximité, mais sans négliger les autres canaux alternatifs pour faciliter la relation avec les clients. D’autre part, dû à notre ascendance actionnariale d’une banque française, nous prêterons une attention spéciale à la communauté française dans notre pays, tant au niveau des particuliers qu’au niveau des entreprises etdes corporations. Quand et où est prévue l’ouverture de la première succursale ? Il est nécessaire de rappeler que la Banco Popular-Crédit Mutuel CIC n’est pas une banquenée de zéro. Nous avons commencé depuis un an environ, et nous avons déjà un réseau de 123succursales étendu dans toutes les régions d’Espagne, particulièrement dans ces provinces de haut potentiel d´activité commerciale : Madrid, la Catalogne, le Levante, le Pays Basque, etc. Nous avons déjà 513 employés et une excellente base de clients mature des succursales apportées au projet pour la Banco Popular. Notre base de clients actuelle est de 39 673 clients professionnels et entreprises et près de 194 000 clients particuliers. Cela signifie que ce sont de bons fondamentaux pour croître plus et mieux. La présence de la banque sera au niveau national ? La « Banco Popular- Crédit Mutuel CIC », est pour le moment présente en Espagne, mais nous comptons sur l’appui et l’expérience des deux grandes entités pour accompagner nos clients dans leurs activités internationales. Par exemple,le Crédit Mutuel-CIC a une présence directe avecdes bureaux dans près de 40 pays dans le monde,depuis l’Amérique Latine jusqu’à l’Asie, de ce fait notre présence physique est nationale mais notre potentiel et notre service cherche principalement des entreprises intéressées par nos services internationaux. Vous allez être une banque commerciale, mais les PME ou les grandes entreprises vous intéressent, n’est-ce pas ? La « Banque Populaire- Crédit Mutuel CIC » est une banque universelle où les PME et les particuliers sont notre base de clients, mais grâce à ses accès de financement et au soutiende ses actionnaires, elle peut fournir un servicede qualité et compétitifs aux grandes corporations. Particulièrement à ces grandes entreprises espagnoles qui ont des intérêts en France ou ces grands groupes français avec des filiales en Espagne. Nous avons déjà parmi nos clients un bon nombre d’entreprises de ce type, qui sont les premiers à reconnaître les avantages de collaborer avec une banque habituée à travailler sur les deux marchés en même temps. Quelles sont vos prévisions d’expansionpour les cinq prochaines années ? Le pari de la « Banque Populaire- Crédit MutuelCIC » pour le marché espagnol est un pari stratégique à long terme, comme il ne peut en être autrement dans une banque mutualiste, conservatriceet prudente, comme l’a démontré dansson histoire récente notre actionnaire français. Pour cela, l’Espagne sera une priorité et saJoint-venture sera le moyen de véhiculer cette expansion dans la péninsule ibérique, incluant le Portugal dans le futur et quand les conditions demarché le conseilleront. Nous croîtrons de manière organique, nous allons ouvrir ce trimestre cinq succursales de grandes entreprises à Madrid, Barcelone, Séville, Bilbao etValencia, et il y a déjà des équipes travaillant pourétudier les opportunités d’achats de réseau dans le marché financier espagnol, maintenant que la capacité installée de succursales dans notre pays déborde. De fait, c’est une excellente nouvelle qu’une entité française mise sur l’économie espagnole dans ces moments de crise économique. Propos recueillis par P.C.