Madrid
25°
ciel dégagé
humidité: 41%
MAX 34 • MIN 21
Weather from OpenWeatherMap
Oxis Immo
Le Courrier d'Espagne

L’immobilier confirme sa reprise en Espagne

IMG_4266-300x225

Le marché de l’immobilier repart en flèche depuis le début de l’année en Espagne, et en particulier dans la région de Madrid, aux Baléares et en Catalogne.  Les prix de l’immobilier à la vente ont connu leur plus forte hausse depuis l’éclatement de la bulle immobilière en 2007, augmentant de 6,3% au premier trimestre 2016 (par rapport à la même période en 2015), selon les derniers chiffres publiés par l’INE. La hausse dépasse même les 10% dans trois régions : 12% à Madrid, 11,8% dans l’archipel des Baléares et 10,5% en Catalogne. Les régions du nord-ouest de l’Espagne sont celles qui ont le moins profité de la reprise, avec une hausse d’à peine 2% en Navarre, au Pays Basque, en Castille-et-León et dans la Rioja. Les régions qui avaient le plus souffert de l’éclatement de la bulle immobilière et de la chute des prix avaient été la Navarre (-46% depuis 2007), l’Aragon (-43,6%), la Rioja (-40,1%) et la Catalogne (-40,7%). Avec cette nouvelle accélération depuis le début de l’année 2016, l’Espagne accumule huit trimestres consécutifs de hausse des prix de l’immobilier. Accélération spectaculaire des ventes de biens Selon la même source, les prix des logements neufs ont augmenté de 6,1%, leur plus forte hausse depuis 2008, et les logements anciens de 6,4%, leur plus forte hausse depuis 2007. Les ventes de biens ont connu une impressionnante augmentation de 29% en avril 2016 (par rapport à avril 2015), hausse la plus importante depuis l’été 2010. Pour Fernando Encinar, responsables des études du site Idealista, « l’augmentation de 29% des opérations concrétisées confirme la bonne santé du marché immobilier et met en évidence qu’après la crise, le secteur est revenu à la normale ». Les régions qui ont enregistré les plus fortes augmentations de ventes de biens sont les Baléares (+61,7%) et la Galice (+51,6%). Les étrangers constituent toujours des acteurs de poids dans le marché immobilier espagnol. Sur l’ensemble du territoire, 14% des biens achetés l’ont été par des investisseurs non Espagnols. Les Britanniques sont en tête (22%), suivis par les Français (8%), puis les Allemands (7%).

A propos de l’auteur

Le Courrier d’Espagne est la première source d’informations en français sur l’Espagne depuis 2004. Le journal est diffusé sur les vols Air Europa et Air France entre l’Espagne et la France. Il est vendu dans plus de 850 kiosques. C’est le seul journal espagnol en langue française vendu en kiosque. Sur internet, lecourrier.es diffuse gratuitement le PDF papier et édite au quotidien des articles partagés sur les réseaux sociaux.

com.lecourrier@gmail.com

Page Facebook

Tweets

Suivez-nous