L’Espagne reçoit 10,6 millions de touristes internationaux au premier trimestre

Madrid, 22 avr. (EP) L’Espagne a reçu 10,6 millions de touristes étrangers au cours du premier trimestre de l’année, soit 5,3% de plus par rapport à la même période en 2014, d’après les dernières données publiées aujourd’hui par le Sondage sur les Mouvements Touristiques aux Frontières (Frontur), diffusé par le Ministère de l’Industrie, de l’Énergie et du Tourisme. 500.000 visiteurs de plus au premier trimestre, les marchés britanniques et asiatiques en tête (ceux qui ont le plus augmenté en termes absolus), tandis qu’en termes relatifs, l’étude souligne l’Italie, les États-Unis et l’Irlande, avec des croissances minimales de 12%. En outre, toutes les communautés autonomes ont enregistré des hausses interannuelles au cours de cette période, l’Andalousie (+14,2%) et les Baléares (+24,2%) en tête. En ce qui concerne le mois de mars, 4,2 millions de touristes internationaux au total ont visité le pays, 6,7% de plus qu’au cours du même mois en 2014, d’après le sondage réalisé par la Sous-direction Générale de la Connaissance et des Études Touristiques du Ministère de l’Industrie, de l’Énergie et du Tourisme. La montée de 20,3% des entrées en provenance du Royaume Uni est à souligner, avec près de 896.000 touristes internationaux et des mini séjours de deux à trois jours, les plus avantagées demeurant la Catalogne et l’Andalousie. Tous les principaux émetteurs ont expérimenté une hausse au cours des trois premiers mois de l’année, les augmentations les plus importantes correspondant à l’Italie (4%), les États-Unis (7%), la Suisse (4%), la Belgique (6%) et le Portugal (3%). Du mois de janvier à celui de mars, le Royaume Uni, principal marché émetteur de touristes en Espagne (18,9%) a enregistré une reprise de 9,5% (2,1 millions de visiteurs). L’Allemagne le suit (15,6%), avec 1,2% de touristes de plus (plus de 1,6 million), tandis que la France (15,5%) chute de 0,6% par rapport à la même période l’année dernière, dépassant 1,6 million. Ces trois marchés émetteurs principaux sont suivis par les Pays Nordiques (10,7%), que chutent de 6,3% (1,1 million de visiteurs), ainsi que l’Italie (6%), avec une hausse de 16,9% et 639.121 touristes internationaux. En outre, le sixième marché émetteur, les Pays Bas (3,6%) chutent de 3,4% (379.073 visiteurs). Par ailleurs, la chute en termes relatifs des visiteurs russes est à souligner, en 12e position, en termes de poids par rapport à la totalité des touristes internationaux (1,1% de la totalité). Les russes chutent de 24,9% au cours du premier trimestre de l’année (114.321 visiteurs). EUROPA PRESS – Le Courrier d’Espagne avec Sol Marzellier de Pablo (www.smtraductores.com)