Madrid
17°
partiellement nuageux
humidité: 48%
vent: 3m/s ONO
MAX 17 • MIN 8
Weather from OpenWeatherMap
Oxis Immo
Le Courrier d'Espagne

L’Espagne, premier exportateur de vins en vrac dans le monde

Crédits : www.larvf.com

Le marché du vin espagnol occupe de plus en plus de place à échelle mondiale, en matière de qualité mais aussi de prix.

Avec une superficie de plus de 1,2 millions d’hectares de vignobles, l’Espagne est le 3ème producteur de vin au monde, derrière l’Italie et la France. Ce sont pourtant les vins espagnols qui bénéficient du meilleur rapport qualité/prix, ce qui explique la première position du pays en tant qu’exportateur mondial en volume.

En 2016, le vin espagnol a été vendu dans 189 pays pour près de 2,6 milliards d’euros au total, selon les chiffres avancés par l’Observatoire Espagnol du Marché du Vin (OeMv).

La France reste le principal client en volume. L’Espagne lui réserve plus de 24 % de ses exportations, ce qui équivaut à un volume de 595,4 millions de litres.

Ce sont ses vins en vrac qui ont le plus de succès, représentant près de 92 % des vins importés du pays. L’Espagne est le premier exportateur de vins en vrac (33 % du total) au niveau mondial, loin devant l’Italie (14 %). Les vins mousseux espagnols et les vins en bouteilles ont également du succès mais rivalisent difficilement avec leurs équivalents français.

Ce qui différencie les deux pays en matière de vins, ce sont les prix ultra compétitifs de l’Espagne, qui se classe parmi les moins chers d’Europe mais aussi du monde. Les faibles coûts de production et la diversité de l’offre figurent parmi ses points forts.

Entre la France et l’Espagne, la compétition fait rage pour la vente du bon vin. On trouve ainsi du vin espagnol à 32 € l’hectolitre, ce qui oblige les producteurs français à baisser leurs prix.

Tout comme la France, l’Espagne a insisté sur sa volonté d’exister sur le plan européen et a donc créer ses propres AOC : les DO (« Denominación de Origen« ) et leur catégorie supérieure, les DOC (« Denominación de Origen Calificada« ).

Le prochain défi pour l’Espagne serait d’intégrer des marchés internationaux relativement petits ainsi que d’étendre son offre aux plus petites îles, comme le font déjà la France et l’Italie.

Crédits photo : www.larvf.com

 

A propos de l’auteur

Le Courrier d’Espagne est la première source d’informations en français sur l’Espagne depuis 2004. Le journal est diffusé sur les vols Air Europa et Air France entre l’Espagne et la France. Il est vendu dans plus de 850 kiosques. C’est le seul journal espagnol en langue française vendu en kiosque. Sur internet, lecourrier.es diffuse gratuitement le PDF papier et édite au quotidien des articles partagés sur les réseaux sociaux.

com.lecourrier@gmail.com

Page Facebook

Tweets

Suivez-nous