L’Andalousie prévoit de clôturer 2015 avec 25,5 millions de touristes

Londres, 2 nov. (EP) La Présidente du Conseil Régional, Susana Díaz, a souligné lundi au World Travel Market (WTM) que l’Andalousie prévoit de clôturer l’année 2015 avec 25,5 millions de touristes, une donnée qui représente une croissance de 6,5% en volume de voyageurs, qui positionne la communauté à des niveaux préalables à la crise. L’évolution de la demande touristique historique depuis le début de l’année a permis une amélioration de 1,5 point, c’est-à-dire 350.000 voyageurs de plus, la donnée initialement prévue. En ce sens, les séjours hôteliers ont augmenté entre le mois de janvier et celui de septembre, dépassant 6% en moyenne, égalant ainsi au mois de novembre les résultats obtenus tout au long de l’année précédente. Díaz, avec le Conseiller pour le Tourisme et le Sport, Francisco Javier Fernández, ont souligné le pari du Gouvernement andalou pour le tourisme, avec une croissance du budget du Ministère du Gouvernement Autonome pour le Tourisme et le Sport de 3,7% en 2016, s’élevant à 142,81 millions d’euros, et a mis e avant l’importance de ce secteur aux effets du nouveau modèle de production, ainsi que comme moteur de l’économie et de l’emploi. Après avoir indiqué que l’Andalousie est une référence « internationale » en matière de tourisme, avec 24 millions de touristes en 2014 seulement, la Présidente, qui a visité le stand de l’Andalousie et a salué les entrepreneurs du secteur présents au WTM, a révisé l’offre de qualité de la destination en matière de nature, culture, patrimoine, outre ‘soleil et plage’. Nonobstant, Díaz a réclamé au tissu productif et aux entrepreneurs du secteur que « ces bonnes données, dont nous sommes fiers, se traduisent en emplois ». « Il est impossible que le dernier Sondage sur la Population Active (EPA) reflète seulement une croissance de l’emploi dans le secteur touristique de 0,1% », a-t-elle reproché. Ainsi, elle a pressé afin de créer des emplois de qualité et accroître les embauches, ce qui représentera une amélioration de l’offre de la destination Andalousie. « Je n’aime pas voir des hôtels fermés en hiver sur la Costa del Sol », a-t-elle souligné. LE MARCHÉ BRITANNIQUE La Présidente du Conseil Régional a également fait référence, de manière spécifique, aux principaux résultats du rapport sur le marché du Royaume Uni. L’Andalousie a enregistré presque cinq millions de nuitées de touristes britanniques depuis le début de l’année 2015, c’est-à-dire 12,1% de plus par rapport à la même période l’année précédente. Cette croissance se situe plus de cinq points au-dessus de la moyenne du reste des régions espagnoles. Le rapport met en évidence la consolidation de la croissance initiée en 2011 et la compétitivité de l’Andalousie, puisque son évolution est plus importante que la moyenne du reste des destinations nationales. Le bilan reflète que le Royaume Uni réalise des apports significatifs à la destination andalouse cette année, devenant son premier émetteur international. Ainsi, outre les chiffres en matière de séjours, le nombre de britanniques logés dans les hôtels a dépassé un million jusqu’au mois de septembre, suite à une croissance de 10,8% par rapport au même intervalle en 2014 ; tandis que les aéroports ont enregistré 2,12 millions de passagers de cette nationalité (+1%). L’Andalousie est la troisième communauté espagnole réceptrice de voyageurs provenant du Royaume Uni et la première destination péninsulaire. En 2014, la destination andalouse a dépassé 5,5 millions de nuitées et enregistré l’arrivée de 2,16 millions de touristes (+4,5%) issus de ce marché, ce qui représente presque 25% de la totalité des étrangers qui visitent la région et environ 9% du comput de touristes. Les principaux traits des touristes britanniques sont leur prédisposition à voyager, puisqu’ils affirment ne pas être disposés à renoncer à leurs vacances, et l’amélioration de leur niveau d’appréciation en ce qui concerne les zones touristiques qu’ils considèrent comme sûres. Ils demandent également et avec plus d’intensité des produits de type ‘Beach Plus’ (plage et plus), puisque les destinations multi segments et dont l’offre soit variée les intéressent. Parmi les traits de cet émetteur, il peut être souligné que son évaluation de l’Andalousie est très positive, lui octroyant une note de 8,3 points sur dix, avec une degré élevé de fidélité frôlant 50%, puisque près de la moitié (46,4%) des touristes britanniques ayant visité la communauté en 2014, sont également passé par la région l’année précédente. L’IMPÔT TOURISTIQUE La question de l’impôt touristique aux Baléares a été posée à la Présidente au cours d’une conférence de presse, elle a rappelé que l’Andalousie baissera les impôts en 2016, de manière à ce que « tout type d’impôt devra disposer d’un consensus très élevé au sein du secteur et de la société en général ». « Nous acquitterons moins d’impôts en Andalousie », a-t-elle souligné. En ce sens, elle a indiqué que « le moment n’est pas propice à une hausse des impôts », puisque « dans le cadre d’une reprise hypothétique » son pari se fonde sur « la stimulation de la croissance économique réelle ». Ainsi, elle a indiqué que l’Andalousie, en ce qui concerne le secteur touristique, offrira « ce qu’elle possède : qualité toute l’année et une combinaison très riche de l’offre ». Dans ce cadre, lorsque la question de la saisonnalité lui a été posée, Díaz a pressé de profiter des nombreuses heures de soleil en Andalousie, ainsi que des combinaisons touristiques qu’offre la communauté : soleil, plage, neige, nature et culture. L’ANDALOUSIE AU WTM L’Andalousie est présente au cours de cette édition du WTM, qui se tient à Londres jusqu’au 5 novembre prochain, avec un stand propre de 550 mètres carrés où, outre exposer l’offre de la destination dans son ensemble avec les patronats provinciaux, elle compte sur un espace de 24 tables de travail sur lesquelles les 200 entrepreneurs andalous peuvent passer des contrats commerciaux. L’autre axe de la présence de la destination à Londres consiste en une rencontre avec plus d’une dizaine des principaux opérateurs de ce marché émetteur afin d’analyser la situation actuelle et les prévisions d’avenir. Une action directe auprès du consommateur est également réalisée, consistant en la tenue de journées gastronomiques andalouses organisées par la chaîne de restaurants du Chef José Pizarro. La promotion de l’Andalousie à Londres est renforcée ces jours-ci grâce à une campagne de communication exhibant l’image et la marque de la destination, qui cherchera à garantir l’affluence élevée de professionnels et du public sur le stand et la région en soi. À cette fin, des supports à impact élevé seront utilisés dans l’enceinte Excel et des encarts dans les moyens de communication britanniques seront effectués. Le World Travel Market est le salon touristique le plus important d’Europe, avec la Bourse Internationale du Tourisme (ITB) de Berlin et le Salon International du Tourisme (FITUR) à Madrid, aussi bien en matière de volume d’affaires généré que de l’exposition des dernières tendances de l’activité. Au cours de cette édition, il est prévu de rassembler plus de 5.000 exposants, 50.000 professionnels provenant de 190 pays et plus de 3.000 journalistes accrédités. EUROPA PRESS – Le Courrier d’Espagne avec Sol Marzellier de Pablo (www.smtraductores.com)