Madrid
8°
brouillard
humidité: 100%
vent: 2m/s N
MAX 16 • MIN 6
Weather from OpenWeatherMap
Oxis Immo
Le Courrier d'Espagne

L’Andalousie prévoit 728 actions promotionnelles afin de battre un nouveau record touristique

puerto-deportivo-hendaya

MÁLAGA, 16 jan. (EP) Le Conseil Régional d’Andalousie développera au cours de cette année 728 actions de promotion touristique au total, dans plus de 50 pays des cinq continents, dans le cadre du Plan d’Action 2015 présenté aujourd’hui à Málaga par le Conseiller du Tourisme et du Commerce, Rafael Rodríguez. L’objectif est de permettre à la région de continuer d’être à la tête de la croissance touristique de l’ensemble du pays, aussi bien sur le marché national que le marché international, et que cette année représente l’obtention « d’un nouveau record ». Ce plan compte sur un investissement de 29 millions d’euros –10% de plus que celui correspondant à 2014 – et fait état de 728 actions (20 typologies) grâce auxquelles l’Andalousie sera promue dans plus d’une demie-centaine de pays, priorisées sur la base de données quantitatives et d’informations qualitatives. Ainsi, en Espagne, premier émetteur de la destination – elle représente la moitié des nuitées –, 244 actions seront menées à bien ; environ 60 en Allemagne et au Royaume-Uni ; 40 en France et dans les pays nordiques, et entre 30 et 35 actions au Benelux, dans le reste de l’Europe, aux États-Unis et au Canada. Les segments qui auront le plus de poids dans les actions promotionnelles envisagées seront le littoral, la culture, le golf, la nature, les congrès et la gastronomie. Par ailleurs, parmi les axes centraux du plan, se trouvent des actions segmentées sur le territoire national, essentiellement à Madrid, la Communauté de Valence, le Pays Basque et la Catalogne ; des stratégies multidisciplinaires en France, dans les pays nordiques, aux États-Unis et en Chine; la consolidation de la nouvelle créativité ‘Tu mejor tú’ (« Ton meilleur toi »), avec des campagnes à des époques et sur des marchés concrets, ainsi que la mise en œuvre de nouveaux produits et de l’initiative privée. De même, des actions ont été développées en parallèle à trois grands salons : le Salon International du Tourisme de Madrid (Fitur) ; le World Travel Market de Londres et la Bourse Internationale du Tourisme (ITB) de Berlin. Les accords entre les opérateurs et les compagnies aériennes seront également optimisés, une stratégie digitale innovatrice sera développée au moyen de  Andalucia.org, des alliances avec des portails de voyage et la dynamisation sur les réseaux sociaux ; des progrès seront réalisés en matière de modernisation du réseau d’agences de tourisme et l’impulsion d’Andalucía Lab, enfin, la gastronomie et l’itinéraire ‘Paysages et Saveur’ seront mis en valeur – sept itinéraires d’ores-et-déjà établis –. À titre de nouveauté, des actions dans le cadre de plusieurs plans spécifiques à réaliser au cours de l’année, centrés sur des territoires ou des segments, parmi lesquels le Plan de Choc 2014-2015 contre la Saisonnalité Touristique du Littoral ; la Stratégie Intégrale de Promotion du Tourisme Intérieur ; ceux adressés au golf, aux croisières ou salons et congrès, ainsi que les plans régionaux en collaboration avec les patronats. « Il s’agit d’un document ambitieux et conforme aux défis qui se présentent », a signalé Rodríguez, en ajoutant qu’il s’agira « d’un effort important au service de la génération de richesse, l’impulsion de l’économie andalouse et la création d’emplois ». Rodríguez a considéré que cette année est « clé afin de consolider la tendance à la croissance de la destination » et il a rappelé que 2014 « aura battu le maximum historique en matière de nuitées », avec des hausses supérieures à la moyenne nationale et également de l’emploi, « ce qui nous positionne face à un nouvel exercice avec de grandes expectatives ». « Le point de départ est des meilleurs, nous possédons les atouts afin que l’Andalousie continue d’être à la tête de la croissance touristique en Espagne », a-t-il mis l’accent, en alléguant qu’améliorer les dernières données touristiques en 2015 « équivaudra à battre un nouveau record ». À ce point, il a défendu que « le succès touristique de l’Andalousie ne coule pas de source » et que les résultats du dernier exercice reflètent l’effort réalisé par l’ensemble du secteur – agents privés, syndicats et le Ministère du Tourisme – une année au cours de laquelle, dans le cadre du Plan d’Action 2014, 700 actions furent menées à bien, environ 200 de plus que celles prévues à l’origine. UN DOCUMENT « TRANSVERSAL » Ainsi, le Plan d’Action 2015, conçu sous ces prémisses, consiste d’après Rodríguez en « un document transversal, unique pour l’ensemble de la Communauté, fruit du consensus, de la coplanification, coréalisation, codécision, des coresponsabilités et du cofinancement », ce qui permet « d’optimiser l’investissement et d’éviter les duplicités ». Il a souligné que le document compte sur l’approbation de la Table du Tourisme, qu’il a été élaboré en collaboration avec les agents sociaux de la Communauté, et qu’il incorpore les propositions et les apports réalisés par les huit patronats régionaux andalous. Il a également défendu l’importance du Plan Directeur de Promotion Touristique  2013-2016, qui a pour objectifs d’accroître les bénéfices économiques et sociaux du tourisme, inverser la tendance à la saisonnalité, consolider le rôle de leader sur le marché national, accroître la cote sur les marchés non consolidés et maintenir la compétitivité entre les principaux émetteurs européens. FITUR En ce qui concerne Fitur, qui se tiendra à Madrid du 28 janvier au 1e février, le Conseiller a signalé qu’il s’agit d’un salon « tout particulièrement important » pour l’Andalousie, puisque l’Espagne est le principal marché émetteur de la région. Pour cette raison, a-t-il annoncé, le Gouvernement andalou maintiendra la tendance de ces dernières années, orientée à effectuer « un effort important afin que l’Andalousie soit bien positionnée lors du principal salon du marché national et l’un des plus importants au monde ». Ainsi, il a expliqué que, tandis que d’autres communautés, en temps de crise, mirent en marche une stratégie afin de réduire les efforts à Fitur, le Ministère du Tourisme de l’Andalousie maintint sa présence. À cet égard, il a affirmé que « les données du tourisme national en 2013 et 2014 indiquent que cette stratégie est appropriée puisque nous avons grandi dans tous les domaines et, fondamentalement, en matière de tourisme national par rapport à d’autres communautés ». EUROPA PRESS – Le Courrier d’Espagne avec Sol Marzellier de Pablo (www.smtraductores.com)

A propos de l’auteur

Le Courrier d’Espagne est la première source d’informations en français sur l’Espagne depuis 2004. Le journal est diffusé sur les vols Air Europa et Air France entre l’Espagne et la France. Il est vendu dans plus de 850 kiosques. C’est le seul journal espagnol en langue française vendu en kiosque. Sur internet, lecourrier.es diffuse gratuitement le PDF papier et édite au quotidien des articles partagés sur les réseaux sociaux.

com.lecourrier@gmail.com

Page Facebook

Tweets

Suivez-nous