Madrid
15°
ciel dégagé
humidité: 72%
vent: 3m/s NO
MAX 23 • MIN 15
Weather from OpenWeatherMap
Oxis Immo
Le Courrier d'Espagne

L’Amérique Centrale offre un Noël différent

fotonoticia_20160118142023_260

Madrid, 7 déc. (EP) L’Amérique Centrale se prépare à vivre Noël avec ses coutumes et traditions variées, allant du Guatemala et ses magnifiques crèches, le Costa Rica et ses défilés, le Honduras et son messager de Noël et enfin Le Salvador et ses poudres. Le Guatemala se prépare d’ores-et-déjà à accueillir et fêter cette grande festivité. Tout commence avec la préparation et la décoration de l’arbre de Noël et, en outre, bon nombre de foyers se distinguent de par leurs crèches, authentiques œuvres d’art. Il existe une grande variété de plats traditionnels mais, de manière générale, le tamal guatémaltèque, élaboré à partir d’une base de maïs, poulet ou porc, pouvant être salé ou sucré avec des raisins secs, ne peut faire défaut au cours du dîner de Noël. Ce tamal s’accompagne toujours d’une tasse de grog chaud et fruité. Toute la famille, réunie autour de la table, attend ensemble jusqu’à minuit. La musique et des lumières multicolores enflamment le ciel grâce aux feux d’artifice, puis arrive l’instant le plus attendu au pied de l’arbre : l’échange des cadeaux en famille. Les fêtes de Noël et de Fin d’Année sont de nature familiale et religieuse au Costa Rica. Dès les premiers jours du mois de novembre, la joie que provoque l’ambiance de Noël se perçoit, tous les coins du pays se parent d’ornements, de lumières et de couleurs. Trois célébrations sont caractéristiques de la capitale : la Messe de Minuit, les fêtes de Zapote et le Tope Nacional de San José. Le Costa Rica étant un pays religieux, nombreuses sont les familles qui, une fois le dîner traditionnel à base de viande porc braisée achevé, se dirigent vers leurs églises afin d’assister à la Messe de Minuit, qui se tient tous les ans à minuit, entre le 24 et le 25 décembre. Au cours des fêtes de Zapote, la Fin d’Année se fête entre la dernière semaine de décembre et la première semaine de janvier. Zapote est un quartier du canton de San José, situé à l’est de la ville, où se construit tous les ans une gigantesque arène, l’arène de Zapote afin de fêter les « corridas a la tica « (où seuls les toréadors mettent leur vie en péril). Les principaux attraits de ces fêtes sont les « chinamos » (structures construites au cours de ces fêtes populaires afin de pouvoir vendre de la nourriture et des boissons), les bars et les jeux mécaniques tels que les montagnes russes ou les carrousels. Pendant la fête, il est possible de savourer certains plats typiques comme le riz au poulet, le chop suey, le poulet frit et les tamales. De même, le Tope Nacional en San José est la dernière des fêtes typiques de Noël au Costa Rica. ‘Tope’ est une chevauchée, un défilé de cavaliers et de chevaux qui se déroule le 26 décembre. Des cavaliers de toute la vallée centrale assistent au défilé qui a lieu dans les rues principales de la capitale, vêtus de jeans, chemises et chapeaux de cow-boy. TRADITIONS CULINAIRES AU COSTA RICA En outre, au Costa Rica, les traditions culinaires de Noël sont nombreuses. Il est habituel de manger des tamales faits d’une pâte de maïs et pommes de terre écrasées. Du poulet et du porc s’ajoutent à cette pâte et le mélange se verse sur une feuille de bananier afin de la faire bouillir. Au Honduras, la saison de Noël est officiellement inaugurée le 24 décembre avec l’apparition de Warini, nom donné au précurseur ou messager de Noël. Warini est un personnage qui danse de maison en maison, couvert d’un masque et accompagné d’un groupe de chanteurs et deux tambourineurs. À Noël, les rues s’emplissent du son et de l’éclat des feux d’artifice. Une fois le spectacle achevé, les membres de la famille portent un toast et savourent les plats du Honduras tels que la dinde farcie ou les cochons de lait. La poudre et les lumières artificielles emplissent les rues du Salvador dès les premières semaines du mois de décembre. Avant le 24, des pastourelles s’organisent et, pour le grand dîner, la dinde est la véritable vedette, avec sa sauce créole, accompagnée de riz et salade fraîche, et le dessert traditionnel : torrejas (pain perdu) et marquesote (pain sucré). La musique joue un rôle très important en Amérique Centrale à Noël, avec ses instruments à percussion, ses mélodies et chansons populaires. Ainsi, tous dansent et chantent les chansons traditionnelles de Noël comme ‘Douce nuit, Sainte nuit’ et ‘Le Tambourineur’. EUROPA PRESS – Le Courrier d’Espagne avec Sol Marzellier de Pablo (www.smtraductores.com)

A propos de l’auteur

Le Courrier d’Espagne est la première source d’informations en français sur l’Espagne depuis 2004. Le journal est diffusé sur les vols Air Europa et Air France entre l’Espagne et la France. Il est vendu dans plus de 850 kiosques. C’est le seul journal espagnol en langue française vendu en kiosque. Sur internet, lecourrier.es diffuse gratuitement le PDF papier et édite au quotidien des articles partagés sur les réseaux sociaux.

com.lecourrier@gmail.com

Page Facebook

Tweets

Suivez-nous