Madrid
18°
ciel dégagé
humidité: 25%
vent: 1m/s N
MAX 18 • MIN 5
Weather from OpenWeatherMap
Oxis Immo
Le Courrier d'Espagne

Gowaii présente sa nouvelle marque et prévoit d’ouvrir quatre établissements par an

fotonoticia_20150218133803_800

Madrid, 18 fév. (EP) Le groupe Gowaii a présenté à l’hôtel Chamartín de Madrid, où il vient d’investir six millions d’euros en rénovation, sa chaîne hôtelière Weare Hotels and More qui sera dirigée par Miguel Sierra, dont la vocation est d’être « une chaîne » et dont l’objectif est d’ouvrir quatre hôtels par an en moyenne. Une nouvelle marque qui cherche à s’adapter aux caractéristiques de la demande actuelle et qui couvrira diverses typologies d’établissements et de services, aussi bien citadins que de vacances, dans les principales destinations touristiques d’Espagne, des Caraïbes et de la région méditerranéenne. Ainsi, au cours d’une première phase, elle se centrera sur les destinations de vacances et citadines consolidées telles que les Canaries, le Mexique, la République Dominicaine et Tunis, ainsi que Madrid, Barcelone, Palma de Majorque et Prague, à un rythme de quatre hôtels annuels. Grâce à cette nouvelle présentation, Gowaii souhaite poursuivre sa croissance afin de devenir l’un des conglomérats touristiques internationaux dont le projet « ouvert à tous » se développe le mieux et la croissance soit constante. Le Groupe Gowaii Corp est actuellement composé des tour-opérateurs Trapsatur et Mundicolor, de l’agence de voyages online Muchoviaje, du tour-opérateur spécialisé en entrées Ocio Tour, du portail Hotel Minuto et de la chaîne hôtelière à venir. La chaîne hôtelière du groupe présidé par Javier Díaz espère incorporer de nouveaux établissements cette année grâce à un modèle de croissance basé sur les modèles traditionnels comme le management, la location et l’acquisition, en compagnie d’associés investisseurs. À l’avenir, elle pourrait envisager le modèle de la franchise, outre travailler sur d’autres modèles d’expansion « plus actuels ». « Nous sommes ravis avec ce nouveau projet. Nous avons obtenu une marque qui nous met à l’aise. Le nom, la marque et l’image corporative s’adaptent à la forme de l’entreprise », a assuré le président du Groupe Gowaii. REPOSITIONNEMENT DE L’HÔTEL CHAMARTÍN La présentation de la nouvelle chaîne hôtelière a eu lieu dans l’emblématique Hôtel  Chamartín, où se sont donné rendez-vous des personnalités importantes aussi bien du secteur touristique et des affaires que des cercles de société. Actuellement, l’hôtel, ouvert au public, rénove ses chambres, salles de conférence et services communs, pour un montant de six millions d’euros. « Cette rénovation transformera de nouveau le Weare Chamartín en une référence de la capitale », a assuré Sierra, tout en ajoutant qu’ils espèrent qu’il devienne un produit « très important » pour Madrid et pour la chaîne. « INVESTISSEMENTS ENCAPSULÉS » De son avis de Président, la compagnie doit évoluer non seulement à échelle des marques mais aussi en matière de politique d’investissements, se montrant ainsi disposé à réaliser ceux qui soient nécessaires à transformer Gowaii les années à venir « en un acteur actif du tissu industriel du pays ». Dans ce cadre et par référence à Wamos, groupe d’entreprises dont ils possèdent 20% du capital, il a assuré que la compagnie possède des « investissements encapsulés dans d’autres groupes » qui ne sont pas à l’aise et ne « participent pas à la marque de ces activités ». Wamos est le nom et la nouvelle marque d’un groupe touristique qui comprend diverses compagnies du secteur. Il est composé de deux tour-opérateurs (Wamos Tours et Wamos Circuitos), une ligne aérienne (Wamos Air) et le réseau d’agences de Nautalia Viajes. Un an après s’être associé au fonds Springwater, Gowaii pourrait envisager de poursuivre son chemin en solitaire, étant donné le manque d’objectifs communs avec Springwater, qui possède 61% de l’actionnariat, tandis que Royal Caribbean conserve les 19% restants. Face à ce défi, la compagnie s’est également engagée dans un GTE avec Iberia et Alsa, avec qui il se présentera au marché adjugeant la gestion du programme de voyages pour les personnes âgées de l’Imserso pour la prochaine saison 2015-16, en concurrence avec Mundosenior (l’autre GTE composé par Globalia et Barceló). La compagnie analyse également d’autres projets au détail qu’elle ne peut pas divulguer pour l’instant, lesquels pourraient s’adresser au secteur de la distribution, voire du transport aérien. « Cette année sera celle de l’incorporation de nouveaux projets dans le but de réaliser, en 2016, une expansion plus consolidée suite à un ajustement des équipes », a expliqué le dirigeant. DESTINATIONS CONSOLIDÉES, CITADINES ET DE VACANCES « Les hôtels y appartenant disposeront d’un style différent et actualisé, et incorporeront les dernières nouveautés technologiques et de gestion du secteur hôtelier, dans le cadre du pari de devenir une chaîne de référence, qui portera une attention toute particulière à la qualité du service, une attention exceptionnelle à la clientèle et aux nouveautés en ce qui concerne les loisirs et la gastronomie dans ses établissements », a expliqué le Directeur de la Division Hôtelière, Miguel Sierra. Le nouveau logo de la chaîne est multicolore (bleu, rose, vert, oranges et rouges dégradés) reflétant ainsi la variété au niveau de la clientèle et des établissements du groupe, et allie le signe W de Weare à celui de l’infini « sur la base des sentiments et des personnes ». « Le sous-titre Hotels and More tient à refléter le fait que la division hôtelière  ne se compose pas seulement d’établissements physiques bien entretenus et décorés, sinon qu’elle cherche aussi à offrir au client une expérience très positive en s’adaptant à ses besoins », a assuré le Président de la Division, en ajoutant que les clients sont de plus en plus éclectiques en matière de voyages. À cette fin, la compagnie hôtelière, tout en « préservant l’ADN commun en matière de professionnalisme et de traitement exquis », tâchera de s’adapter aux besoins des clients et s’occupera de diverses niches du marché, aussi bien du client plus luxueux ou premium que de celui plus casual ou smart. « Le feedback du client sera fondamental afin de nous positionner au sein de la réalité du marché et de nous adapter à sa transformation », a conclu Díaz. EUROPA PRESS – Le Courrier d’Espagne avec Sol Marzellier de Pablo (www.smtraductores.com)

A propos de l’auteur

Le Courrier d’Espagne est la première source d’informations en français sur l’Espagne depuis 2004. Le journal est diffusé sur les vols Air Europa et Air France entre l’Espagne et la France. Il est vendu dans plus de 850 kiosques. C’est le seul journal espagnol en langue française vendu en kiosque. Sur internet, lecourrier.es diffuse gratuitement le PDF papier et édite au quotidien des articles partagés sur les réseaux sociaux.

com.lecourrier@gmail.com

Page Facebook

Tweets

Suivez-nous