FCC et ACS prennent 3,6 milliards pour le métro de Lima

Madrid, 8 jan. (EP) ACS et FCC ont démarré les travaux de construction de la ligne 2 du métro de Lima (Pérou), un projet obtenu en consortium en 2014 pour un montant de 3,6 milliards d’euros. Il s’agit des travaux d’infrastructure les plus importants qui aient été obtenus par des entreprises espagnoles à l’étranger, avec le Canal de Panama, l’AVE de La Mecque et le métro de Riad, et l’un des projets d’infrastructure de transports les plus importants de l’histoire du Pérou. Le président du pays latino-américain, Ollanta Humala, a présidé le démarrage des travaux du métro de Lima au cours d’un acte tenu dans l’une des futures cours de manœuvre des trains de la nouvelle infrastructure, auquel ont également assisté les représentants des entreprises du consortium adjudicataire. Le projet envisage la construction d’une ligne de métro de 35 kilomètres de long et 35 stations, qui relieront l’est et l’ouest de la ville de Lima, comprenant en outre un tronçon de 8 kilomètres en direction de l’aéroport. Les travaux s’exécuteront conformément à un échéancier pausé, de manière à ce que l’infrastructure soit complètement achevée en 2020. Le consortium adjudicataire du projet, dirigé par FCC et ACS, et complété par l’entreprise locale Cosapi et les entreprises italiennes Impregilo et Ansaldi, utilisera des tunneleuses afin de construire la voie souterraine de la ligne du métro, capables de réaliser une excavation de quinze mètres par jour. Il est prévu que les travaux de construction de cette ligne de métro créent 3.000 emplois et, une fois mise en service, qu’elle transporte environ un million de passagers par jour, reliant ainsi la zone est de Lima au port de Callao, à l’ouest, et que le voyage dure 45 minutes au lieu des deux heures et demie actuelles. EUROPA PRESS – Le Courrier d’Espagne avec Sol Marzellier de Pablo (www.smtraductores.com)