Madrid
37°
peu nuageux
humidité: 14%
MAX 37 • MIN 22
Weather from OpenWeatherMap
Oxis Immo
Le Courrier d'Espagne

Après El Bulli …

el bulli

Ferran Adrìa est de retour, aux côtés de son frère. Le temps de se ressourcer, de réfléchir à une façon originale de rendre honneur à une des plus grandes spécialités espagnoles, les Tapas, et le tour est joué. Vous en avez déjà l’eau à la bouche? Alors, n’hésitez plus, et suivez le BCNClub à la découverte de la Cokteleria 41º et du Tickets bar. La Cocteleria 41º a ouvert ses portes en janvier 2011. Son nom, elle le doit au 41º22’34 » parallèle nord qui passe à cet endroit très précis. D’une capacité maximum de 35 personnes, ce bar propose des cocktails tant traditionnels que modernes, et ravira les clients d’un soir de savoureux amuse-gueules ès El Bulli. Une idée ? Corte helado au parmesan, Brioche à la vapeur accompagnée de mozzarella et de truffe, Algues croustillantes de quinoa, Profiterolles au cassis et yaourt…. La politique de la maison : pas de réservation ! Alors, armez-vous de patience pour entrer dans ce must du cocktail, dirigé d’une main de maître par le barman Marc Alvarez Safont. Adjacent à la Cocteleria 41º, se trouve l’autre établissement des frères Adrìa, ouvert quant à lui en mars 2011. Le Ticket Bar a été idéalisé par Albert Adrìa, alors associé du bar Inopia (c/Tamarit, 104), aujourd’hui fermé. Les tapas de l’Inopia y sont retravaillées et adaptées au nouveau gastrobar par Albert et son frère Ferran, qui apporte toute l’éloquence de la cuisine du El Bulli. Complètent cette équipe gagnante trois autres artistes des fourneaux, Juan Carlos, Borja et Pedro Iglesias, propriétaires des restaurants familiaux Rías de Galicia et Braseria Cañota (c/Lleida 7), ouverts par leurs parents respectivement en 1986 et 1992. Et le Tickets bar sait faire la différence dès le début. 6 comptoirs proposent ainsi le meilleur des tapas, pour les papilles les plus gourmandes : La Presumida, tout d’abord, est un vibrant hommage aux saveurs méditerranéennes : « Jamones cortados a cuchillo, ostras varias presentadas a la gallega, en escabeche, en salsa verde, en salpicón, naturales, nécoras del vivero a la plancha, gambitas rojas y minicigalitas de la costa brava, caracolas de mar y navajas de las costas gallegas. Bruños, almejas de la ría y mejillones… », le choix ne sera pas aisé. Vient ensuite La Estrella, la section bar de l’établissement qui jouxte La Presumida. Vous pourrez y déguster l’Estrella Damm, une bière aux origines alsaciennes, qui a trouvé à Barcelone, depuis 1876, un écrin où exhaler ses saveurs. Des ingrédients naturels, une qualité d’élaboration unique, et une reconnaissance mondiale, depuis le Prix de Vienne en 1904 jusqu’au World Beer Championship un siècle plus tard, en 2004, à Chicago. Le Camarote de los Marx est quant à lui un comptoir étroit à souhait pour profiter du spectacle et de l’ambiance du gastrobar, un véritable «gallinero» pour les plus «canallas» et «truhanes», comme le décrivent les propriétaires de l’établissement. Au menu, Gambas hervidas al momento, Caracolas de mar à la vinaigrette émulsionnée, ou encore les traditionnels boquerones. Le comptoir futuriste du Nostromo 180286, est l’endroit où des xuxis sont apprêtés avec grand soin. Comme ces si particuliers… xuxis de hérisson à l’avocat et gelée de mente, ou bien ceux de bacalao au nectar de tomate et olive noire. Vous y dégusterez aussi des salades inventives, comme ce menjar blanc d’amandes au consommé de jamón ibérico, pastèque au grill et tomate concassée ou bien des artichauts au petit lait d’Idiazábal fumé… Plus loin, et reprennant l’esthétique décalé et industriel d’un container, le comptoir Le garatge est le must dans l’art du pan con tomate. Ajoutez à cela une variété de pinchos, comme le pincho de sot-l’y-laisse de poulet à la cebolla tierna, et des fruits grillés, accompagnés de « todos aquellos productos que tienen un romance eterno con una buena brasa ». Pour finir en beauté, et en toute délicatesse, le comptoir La Dolça, vous fera découvrir avec émerveillement une foultitude de desserts. Un chapiteau de cirque, une machine à barbe à papa, le décor est planté pour faire vibrer les cordes les plus sensibles des convives : «Corte de barquillos rellenos de praliné con helado de turrón, arrop i tallaetes con helado de canela y jengibre, granizado de naranja con vermut blanco », et le meilleur reste à découvrir, comme des Buñuelos au chocolat, ou une tarte de fresitas à la crème de piel de limón. La Coctelería 41º et le Tickets bar sont ouverts, av/Parallel 164, du mardi au samedi, de 19 h à 23 h, et les dimanches de 13 h à 15 h. Remerciements à Silvia, du service de presse de la Coctelería 41º et du Tickets bar. Source: BcnClub.net

A propos de l’auteur

Le Courrier d’Espagne est la première source d’informations en français sur l’Espagne depuis 2004. Le journal est diffusé sur les vols Air Europa et Air France entre l’Espagne et la France. Il est vendu dans plus de 850 kiosques. C’est le seul journal espagnol en langue française vendu en kiosque. Sur internet, lecourrier.es diffuse gratuitement le PDF papier et édite au quotidien des articles partagés sur les réseaux sociaux.

com.lecourrier@gmail.com

Page Facebook

Tweets

Suivez-nous