Alliance de Sol Meliá et de l’hôtellerie chinoise

Sol Meliá et Jin Jiang International Hotel Company, le deuxième groupe d’agence de voyage de Chine ont signé vendredi dernier un accord d’alliance stratégique. Il s’agit d’une alliance en matière de marketing, de ventes, d’opérations et de développement qui devrait permettre aux deux chaînes de développer leur marque de manière réciproque sur les marchés qui présentent des avantages compétitifs. Il s’agit donc d’une stratégie croisée d’expansion en Chine et en Europe. Pour les deux compagnies, l’influence de plus en plus importante du tourisme asiatique rend nécessaire l’approfondissement de l’échange culturel et le rapprochement en matière de gestion entre la Chine et l’Europe. L’accord est basé à long terme sur une coopération pour la commercialisation, les systèmes de réservation et les programmes de fidélisation. Il s’agit par ailleurs d’un programme d’échange culturel qui comprend les aspects linguistiques, gastronomiques et de formation. En termes concrets, l’échange s’effectuera entre six hôtels chinois d’une part, et six espagnols d’une autre. Des équipes mixtes seront formées pour assurer l’adaptation culturelle. Gabriel Escarner, vice-président et conseiller délégué de Sol Meliá parle de « rompre le préjugé qu’il existe des barrières infranchissables comme la méfiance entre les cultures du commerce européenne et chinoise ». Sol Meliá, leader espagnol de l’hôtellerie, a commencé son expansion internationale à Bali en 1985 et a profité depuis de l’essor du tourisme européen en Asie. Depuis 2010 et l’inauguration d’un hôtel de la chaîne à Shanghai, Sol Meliá a mis en place un plan d’expansion en Chine et souhaite par la même occasion stimuler le tourisme chinois vers ses hôtels en Espagne et en Europe. Zoé de Kerangat